Publié le Laisser un commentaire

Paroles chanson Every Day

dantec3p artiste gros son electro francais rennes bretagne

Every day, I will sing every day

If it’s worth anything

If it could change the way you feel.

So many smiles. So many hands I shake and even jokes I make while inside I feel useless.

Because there is no way I could ever change your mind,

About our future and our past, about You’ll find yourself at last.

Every day, I will sing every day

If it’s worth anything

If it could change the way you feel.

To make it easier, I first kept silent and tender, and you felt better, for a while, but only for a while.

Then I just changed my mind and left you no more choice to be made, been almost violent!

Both ways I brought some more pain.

Every day…

In the beginning I was just standing by your side quietly waiting.

I used to imagine it would be easy: That you’d feel safer with me there.

That you would ask me to… When you are ready to…

Well, it wasn’t that clear. I left my dark sides out of sight. I kept emergencies untold.

And during weeks, obviously a silence between us, it became louder, it became louder.

Every day, I will sing every day

If it’s worth anything

If it’s not some more pain I bring…

I will sing every day.

Publié le Laisser un commentaire

Du rock psychédélique 70’s au trip-hop de Bristol 90’s

gros son electro francais grime triphop dark downtempo psychedelic rock ambient noise

Nous voici arrivés au second tournant de ce premier album court (EP) « Recorder Blues » avec le titre « Every Day ». Après un premier morceau très « chill » et un « Recorder Blues » arrangé façon pop 90’s par mon ami Jaff, le disque a pris un premier tournant « dark » avec mon electro-hiphop « Reincarnated ». J’espère que ça vous a plu car je vous propose une petite pause avant une séance d’introspection profonde…

Histoire d’amour impossible ou fin du monde? Et s’il ne s’agissait que des deux faces d’une même pièce?

Publié le Laisser un commentaire

En rêve le temps n’existe pas

gros son electro francais grime trap dark downtempo hiphop hard

Avez-vous déjà ressenti cette impression de chute en vous endormant?

Avez-vous déjà lutté pendant plusieurs minutes contre une force qui semble vous aspirer vers l’intérieur de vous même dans un profond sommeil? Cette force qui donne l’impression que si on y résiste on va défaillir? Et vous souvenez-vous de cet instant où vous reprenez connaissance?

Il y a une respiration pendant laquelle une partie de nous est encore de l’autre côté. Il y a ce moment, infinitésimal, pendant lequel on a déjà repris conscience, même si on a pas complètement repris contrôle. En cet instant pourtant, on garde encore le souvenir du rêve dans lequel on était plongé. A cet instant précis, on voit déjà le monde dans lequel on est en train de revenir, mais on est toujours dans son rêve. Avant de refermer la porte on peut toujours explorer ce rêve comme un tunnel, et remonter le chemin des pensées qui se sont entremêlées l’une après l’autre, sans les liens logiques de la conscience.

Mais ceci ne dure qu’un instant si court qu’il n’est peut-être même pas mesurable! Pourtant la capacité à se souvenir de tout l’enchainement de pensées qui a constitué le rêve nous offre l’opportunité de voyager à une vitesse infinie. Alors même qu’on a déjà conscience d’être en train de se réveiller on a aussi conscience qu’on se souvient de tout un chemin de pensées. Et ce chemin peut être très long, sans aucune mesure avec l’instantanéité du réveil. A ce moment on expérimente l’infiniment grand dans un instant infiniment petit.

Le quotidien et l’éternité

La répétition, l’habitude, induisent un état de transe qui provoque parfois des sensations équivalentes, mais à une échelle différente: Le quotidien peut ainsi devenir un motif répétitif à très basse fréquence et nous amener à ressentir, sans raison apparente, un bonheur intense pour des motifs franchement futiles. C’est ainsi que l’être humain, dans l’habitude des choses simples, reçoit l’appel du sacré. Les cycles apparaissent alors pour ce qu’il sont: La traduction en « dimension-temps » de quelque chose qui existe ailleurs, ou autrement. Cet ailleurs qui renvoie, comme le larsen entre le micro et le haut-parleur, sans prévenir, au beau milieu d’un geste simple ou de rires d’enfants, une vague d’émotion qui inonde le cœur et donne d’un coup, sans prévenir, un sens à la vie, bien plus profond que tout ce que l’intellect peut envisager.

Les rites, qu’ils soient païens à l’antiquité ou religieux depuis ces 2000 dernières années, permettaient de canaliser ce procédé et d’aider même les moins sensibles d’entre nous à ressentir ce sacré et à apaiser les âmes. La société moderne voudrait opposer que le sacré n’existe pas, que seule la technique ou la science font sens. Bien entendu cela ne durera qu’un temps. Sans doute continuerons-nous à vivre cette absence de sens encore un peu: Le temps que les plus insensibles d’entre nous, les maîtres-marchands, placés là car étant les plus aptes à prendre des décisions difficiles, se dévorent entre eux, et que nous nous autorisions à nouveau à ressentir.

Alors nous nous réveillerons, et en un instant si court qu’il ne peut être mesuré, nous ferons à rebours le chemin que nous a tracé cette société profane. Nous aurons alors conscience que ce temps que nous vivons est aussi long qu’un battement de cil, et nous reprendrons le contrôle de nous-mêmes, béats comme des enfants heureux, riant d’avoir tenté de croire que nos vies n’ont pas de sens.

dantec3p-musique-electro-eveil-spirituel

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.
Publié le Laisser un commentaire

Crédits Reincarnated

gros son electro francais downtempo rap afropunk triphop grime hard acid punk hiphop dark experimental

Un gros son grime minimal et trippé!

Merci à tous pour votre accueil chaleureux du troisième titre de mon premier EP. C’est pourtant le moment du EP où le son devient plus dur et sombre, et je m’attendais à ce que cette compo soit plus « clivante » mais c’est le contraire!

Merci encore à l’incroyable Dope Chic pour sa participation (big up à Dawn et Yaway pour la connexion!)

Je suis en train de vous préparer une GROSSE surprise à propos de ce titre, je croise les doigts pour que ça marche et on en reparle dans quelques semaines.

D’ici là voici les crédits du titre Reincarnated:

  • Composé et produit par Mathieu Dantec (Dantec3p)
  • Freestyle rap par Casmir Patterson (aka Dope Chic « highest priestes of rap »)
  • Mastering par Jaff

Publié le Laisser un commentaire

Paroles chanson Recorder Blues

dantec3p artiste gros son electro francais rennes bretagne

« Hallelujah les voici enfin mes paroles! Bah non pas les paroles de notre Marseillaise (tadam!) ou d’un « fameux trois mâts Santiano » voyons hihihi! Je vous parle bien sûr des paroles de ma chanson Recorder Blues! C’est presque une bande organisée qu’il faut être dans sa tête pour penser à tout quand on est artiste! Mais ça y’est vous avez donc mon texte original dans un bon anglais qui n’existe que dans les facs LLCE française et, la kiffance (langage djeuns!): la traduction en français… Et ouiiiii!!

Turn the lights on, open the window.
Get the room some fresh air before the musicians come.
You've an hour to prepare: Make them feel comfortable.
When they play you wonder what’s you’re doing there?
When they fail in anger, you’d like to keep the take.
You think it’s wonders, you envy their gift.
There is the hot smell from that coffee you prepare.
You hear the computer booting once again.
The microphone stands need to be set.
You can’t be late, it must be perfect.
Cause you know
If you’re not good, it could be awful what they make.
And when they play you wonder what’s you’re doing there?
You’d like to tell them it’s wonders they create!
But you don’t have the time. And you’re the one who says:
“No it’s not the one, we have to do it once again.”
Some of them are anxious, and need to be calmed down.
They are asking you, and you pretend you know.
You guide them inside their own universe
It's like you reversed your feeling inferior.
Some may see through you and feel disappointed cause
You are not the artist but just the audience.
You don’t pretend to being anything else!
It’s what you are doing, you’re only recording.
And when they play you wonder what’s you’re doing there?
You’d like to tell them it’s wonders they create!
But you don’t have the time. And you’re the one who says:
“No it’s not the one, we have to do it once again.”
Everyone has gone, left you all alone.
It’s time to burn the rom, to back- up what they’ve done.
There is still a fog, but no one is smoking.
Slowly cause you’re done, unplug the microphones.
The mess, to be tied- up, will wait for tomorrow.
It’s quiet at this moment you’re listening alone
In the morning sun, through the monitoring,
The little that you’ve done: what you’ve been recording.
And when they play you wonder what’s you’re doing there?
You’d like to tell them it’s wonders they create!
But you don’t have the time. And you’re the one who says:
“No it’s not the one, we have to do it once again.”
Turn the lights on, open the window.
Allumes les lumières, ouvre la fenêtre.
Get the room some fresh air before the musicians come.
Rafraichis la pièce avant l'arrivée des musiciens.
You've an hour to prepare: Make them feel comfortable.
Tu as une heure pour préparer: qu'ils apprécient le confort que tu leur fais.
When they play you wonder what’s you’re doing there?
Quand ils jouent tu te demandes ce que tu fais là!
When they fail in anger, you’d like to keep the take.
Quand ils se ratent et enragent, toi t'aimerais garder la prise. 
You think it’s wonders, you envy their gift.
Tu trouves que ce sont des merveilles et tu es jaloux de leur don.
There is the hot smell from that coffee you prepare.
Il y a l'odeur du café qui coule.
You hear the computer booting once again.
On entend l'ordinateur qui démarre.
The microphone stands need to be set.
Les pieds de micro ont besoin d'être réglés.
You can’t be late, it must be perfect.
Tu n'as pas le droit d'être en retard, il faut que ce soit parfait.
Cause you know
Car tu te doutes que
If you’re not good, it could be awful what they make.
Si tu n'es pas bon, eux peuvent faire des horreurs.
And when they play you wonder what’s you’re doing there?
Et pendant qu'ils jouent tu te demandes ce que tu fais là?
You’d like to tell them it’s wonders they create!
Tu aimerais leur dire que ce sont des merveilles qu'ils sont en train de créer
But you don’t have the time. And you’re the one who says:
Mais tu n'as pas le temps et tu es celui qui dit:
“No it’s not the one, we have to do it once again.”
"Non, c'est pas la bonne, faut la refaire."
Some of them are anxious, and need to be calmed down.
Certains sont anxieux et ont besoin d'être rassurés.
They are asking you, and you pretend you know.
Ils te posent des questions et tu fais comme si tu savais.
You guide them inside their own universe
Tu les guides dans leur propre univers
It's like you reversed your feeling inferior.
C'est comme si tu renversais ton sentinment d'infériorité.
Some may see through you and feel disappointed cause
Certains pourront s'en rendre compte et être déçu
You are not the artist but just the audience.
De voir que tu n'es pas l'artiste mais juste le public.
You don’t pretend to being anything else!
Tu ne prétends pas être quoi que ce soit d'autre!
It’s what you are doing, you’re only recording.
C'est ce que tu fais, tu es juste en train d'enregistrer.
And when they play you wonder what’s you’re doing there?
Et quand ils jouent tu te demandes ce que tu fais là?
You’d like to tell them it’s wonders they create!
Tu aimerais leur dire que ce sont de petits trésors qu'ils créent
But you don’t have the time. And you’re the one who says:
Mais tu n'as pas le temps, et tu es celui qui dit:
“No it’s not the one, we have to do it once again.”
"Non ce n'est pas la bonne, nous devons la refaire encore une fois."
Everyone has gone, left you all alone.
Tout le monde est parti et t'a laissé tout seul.
It’s time to burn the rom, to back- up what they’ve done.
Il est temps de graver la rom, de sauver ce qu'ils ont fait.
There is still a fog, but no one is smoking.
Il y a toujours un brouillard, mais plus personne ne fume.
Slowly cause you’re done, unplug the microphones.
Doucement, parce que tu es "fait", débranches les microphones.
The mess, to be tied- up, will wait for tomorrow.
Le bordel? A ranger? Ca attendra demain.
It’s quiet at this moment you’re listening alone
Là c'est calme et tout seul tu réécoutes
In the morning sun, through the monitoring,
Dans la lumière du matin, qui sort des monitorings,
The little that you’ve done: what you’ve been recording.
Ce petit peu que tu as fait: Ce que tu as enregistré.
And when they play you wonder what’s you’re doing there?
Et quand ils jouent tu te demandes ce que tu fais là?
You’d like to tell them it’s wonders they create!
Tu aimerais leur dire que ce sont de petits trésors qu'ils créent!
But you don’t have the time. And you’re the one who says:
Mais tu n'as pas le temps et tu es celui qui dit:
“No it’s not the one, we have to do it once again.”
"et non c'est pas la bonne, on doit la refaire encore une fois."
Publié le Laisser un commentaire

Clip Recorder Blues (la vie en studio!)

gros son electro francais downtempo triphop grime psychedelic trippy pop blues chill

Quand je suis passé de l’enregistrement de musique en studio à la production…

Le studio est un lieu magique plein de mystères…

Suivez moi quelques instants dans mon ancien studio à Pontoise (95) (avant mon départ pour Rennes, en Bretagne), où je proposais à la fois des espaces de répétition classiques, comme dans des structures très reconnues telle Studio bleu à Paris, mais aussi des sessions d’enregistrement pendant lesquelles j’assumais la position d’ingénieur du son. Un rôle dans lequel je n’ai jamais été très à l’aise et qui m’a poussé à m’assumer de plus en plus comme producteur, que ce soit sur mes sons électroniques ou sur l’enregistrement d’autres artistes…

Merci à toute l’équipe de Turtle Max Studio & Productions de m’offrir l’occasion de vous présenter de si belles images!

Acheter Recorder Blues:

Publié le Laisser un commentaire

Credits Recorder Blues

gros son electro francais downtempo triphop grime psychedelic trippy pop blues chill
Dantec3p chante Recorder Blues

Une première chanson pour commencer tout doux

Bonjour à tous, je suis très fier de vous présenter Recorder Blues, la chanson qui sera le titre éponyme de mon premier E.P. (album court). Comme je me connais et que je sais que par la suite je vais être sur des sons un peu durs je préfère commencer ici doucement avec ma compo la plus pop, presque familiale…

  • Composé par Mathieu Dantec
  • Paroles par Mathieu Dantec
  • Arrangements par Jaff
  • Prise de son par Dantec3p
  • Chants par Dantec3p
  • Basse par Julien Gebenholtz
  • Guitares par Mario Varela
  • Clavier Fender Rhodes par Julien Lecomble
  • Mixage & Mastering par Jaff
  • Clip: Turtle Max Productions

Publié le Laisser un commentaire

Credits Première

gros son electro francais downtempo chill acidjazz afrobeat saxophone triphop grime psychedelic trippy

Danser les yeux fermés pour rompre la glace

Je suis à la fois fier, satisfait d’avoir enfin terminé quelque chose, et pourtant mort de traque! Je sais que c’est une folie douce que tous les artistes que je fréquente au quotidien ont appris à maitriser mais c’est quelque chose de nouveau pour moi, qui ai vécu jusqu’ici sous la casquette confortable de technicien…

  • composé par Dantec3p et Chloé Grupallo (parties saxo)
  • saxophones par Chloé Grupallo
  • guitares étranges par Steven Reinhardt
  • Prises de son et mixage par Dantec3p
  • Mastering par Jaff

Publié le Laisser un commentaire

Venez voir ma façon de travailler en studio d’enregistrement

extrait du quotidien d’un artiste producteur de musique électronique « chill »

L’aventure commence très bientôt les amis et je suis très heureux et fier de vous présenter « Première », le premier titre de mon EP (album court) Recorder Blues qui sortira en octobre.

C’est un titre composé autour d’un rythme « raide » et syncopé, entre sons de synthé franchement « trippés » et un groove d’inspiration afrobeat, concrétisé par la collaboration de la saxophoniste Chloé Grupallo, venue en studio aujourd’hui pour m’aider à composer toute la partie instrumentale. Je vous laisse découvrir ça avec ce clip video DIY entre support promo et tranche de vie! J’espère que Première vous plaira et que vous trouverez sympa de nous voir travailler la production d’un titre electro en studio d’enregistrement.

60Bis Studios à Pontoise:

Des studios pas comme les autres

Dans cette vidéo, vous apercevez mes studios « 60Bis Studios » situés au 60Bis Rue de l’Hermitage à Pontoise (95300). Il s’agit d’un établissement que je gère en fond propre exclusivement (aucun argent public, aucune aide) car je préfère ne pas dépendre de l’état qui est plus source d’inquiétudes pour moi qu’une éventuelle solution à mes problèmes.

Je n’ai pas baptisé ce titre « Première » pour rien! C’est bel et bien un plongeon dans le grand bain pour moi. Après plusieurs années à explorer les bas-fonds du monde de la musique, après être devenu un acteur culturel local « extra-terrestre » depuis que j’ai repris mes studios à Pontoise (sans faire comme les autres, excusez-moi d’être moi-même héhéhé!), cette compo est un premier pas pour moi avec la casquette d’artiste, et plus seulment la casquette de régisseur ingénieur du son / producteur.

Mes services en tant qu’ingénieur du son: