Publié le Laisser un commentaire

Être artiste et sortir des gafam?

gros son electro francais hiphop slam poésie triphop grime dark downtempo psychedelic rock trippy trap

Une période propice à un nouveau départ

Salut à tous, soyez les bienvenus sur mon nouveau site web! Je m’appelle Dantec3p (Dantec trippé) je suis un artiste/producteur de musique électronique/ rock (et autres!) basé depuis quelques mois en Bretagne, du côté de Rennes, mais je suis originaire du 95 (Cergy-Pontoise) ou j’ai notamment exploité des studios pendant une douzaine d’années, jusqu’à cette année.

La période que nous vivons étant ce qu’elle est, j’ai préféré fermer mes studios et me concentrer sur la seule chose qui fasse vraiment sens pour moi: La création!

Avoir son propre site internet pour être soi-même

Je ne suis plus très sûr qu’il y ait quoique ce soit à tirer de communautés facebook, twitter, spotify et autres multinationales. Je reviens, par ce site internet, à mes fondamentaux: Proposer un contenu libre d’être ce qu’il est, et pas des œuvres qu’il faut tordre dans tous les sens pour les faire entrer dans le moule de la promo et du « c’est comme ça qu’on fait ». Peut-être est-ce une erreur, peut-être que je devrais faire comme tout le monde et accepter d’être juste une goutte d’eau au milieu de milliers d’autres artistes, dont je trouve qu’ils ont tous mille fois plus de talent que moi.

A quoi bon faire sa place dans le « game »?

Peut-être que je devrais accepter les règles des plateformes et essayer de faire ma place dans le « game », peut-être ai-je tort de vouloir maîtriser ma création d’un bout à l’autre de la chaîne, comme les maraichers bio qui vendent eux-mêmes leur légumes à la ferme! Peut-être qu’en fait je ne trouverai pas mieux en dehors des « réseaux sociaux » qu’à l’intérieur… Peut-être! Mais au moins j’aurais le sentiment de ne pas avoir alimenté ces monstres avec mon propre travail, et surtout j’aurais fait mon truc à moi, comme je l’entends.

Dantec3p – Recorder Blues, tourné à « feu » 60Bis Studios, Pontoise.

Mon univers artistique est psychédélique, politique et… ésotérique!

Je me suis rendu compte pendant toutes ces années passées à faire ce métier que je ne pensais pas comme la plupart des gens. Mais j’ai surtout compris que je ressens les choses différemment! Certains qui n’ont pas ma façon de pensée me demandent si je suis complotiste? Difficile de répondre quand on pense soi même que ce mot ne veut pas dire grand chose.

A vous de juger si ma musique vous évoque ce qui est mis derrière ce mot par ceux qui l’utilisent…

Un contenu libre et vraiment fidèle à ce que je suis

Sur ce site je vous présente mon contenu sous trois axes. Il y a d’abord ma musique « acid-punk electronique ». Il y a ensuite les productions que j’ai faites pour d’autres artistes quand j’avais encore mes studios. Dans cette partie il y aura des pépites, promis! Et enfin j’essaierai de vous faire ressentir comment je perçois ce monde. Pour ça, je vous raconterai les expériences incroyables que j’ai faites grâce à mon métier d’ingé son ou de régisseur. Et là vous verrez peut-être pourquoi je dis que la magie existe!

A partir d’aujourd’hui je vais essayer de publier uniquement depuis ce site, car il m’appartient. Je serai donc libre de publier ce que je veux et comme je le veux. Savez-vous que certains réseaux sociaux sont considérés comme éditeurs et donc… propriétaires du contenu publié? Non merci!

Je republie actuellement des contenus anciens provenant des différents réseaux. J’ai hâte de vous présenter la suite: Des nouveaux titres, et aussi de très nombreux contenus que je n’ai jamais partagés car, étant professionnel, je n’osais pas évoquer mon goût pour l’ésotérique et ma vision « spéciale » du monde…

Et oui, je ne suis pas Dantec Trippé pour rien!

Inscrivez-vous a ma liste de diffusion pour recevoir tout ce que je publierai directement dans votre boite mail.
Publié le Laisser un commentaire

chill broken beat pour commencer en douceur: En studio sur la prod de « Première »

chill-broken-beat-preimere-dantec3p-featuring-chloe-grupallo-production-studio

En studio avec Chloé pour poser ses saxs « chill » sur ma rythmique façon broken beat

Pour mon premier titre, j’ai choisi un groove « broken beat » mais avec une vibe « chill » toute douce pour commencer ce premier EP. Voici « Première« , la première piste de mon EP (album court) Recorder Blues.

C’est un titre composé autour d’une rythmique syncopée, avec des sons de synthé assez « trippés » mais sans violence! Le groove est d’inspiration afrobeat, et ça s’est concrétisé par la collaboration avec Chloé Grupallo. Elle est venue au studio pour « cuivrer » toute l’instrumentale de son jeu de saxo magique.

Retour en image sur ce moment de vie au studio. N’oubliez pas de partager, vous abonner, et acheter le titre si vous pouvez! Merci pour votre soutien.

Merci à mon ami et collègue le producteur rock « Jaff » de m’avoir emmené chercher Chloé à Montmartre, et à Stephanie d’avoir tenu la caméra!

Une production 100% maison à 60Bis Studios (Pontoise)

J’ai tenu à commencer tout doux, avec ce titre à la fois chill et dansant car je souhaitais me présenter avec la casquette d’artiste. Jusque là j’étais plus identifié comme ingé son / producteur et surtout parce que j’étais depuis 2009 le patron des studios 60Bis Studios, à Pontoise.

comme souvent j’ai commencé Première « à la maison ». Puis je suis rentré dans une phase de pré-production en studio, avec une tentative de faire participer un ami guitariste, qui n’a pas été concluante. Puis j’ai rencontré Chloé un peu par hasard et nous avons expérimenté ensemble. C’est cette journée de prises de saxos que je vous présente ici. Elle a complètement transformé ce qu’était encore cette compo. Comme souvent, nous nous sommes amusés à en empiler des « tartines ». Puis j’ai tout réécouté, sélectionné, découpé, corrigé etc.

Une fois ces étapes de « prod » terminées, j’ai fait mon mixage et voilà le résultat!

Je vais raconter ici vingt ans dans les métiers du son avec un regard ésotérique

Après plusieurs années d’exploitation j’ai préféré fermer ces chouettes studios récemment pour revenir sur les terres de mes ancêtres et consacrer plus de temps à ma créativité. Mais ça, c’est une autre histoire!

Le producteur Jaff nous présente 60Bis Studios

Vous vous intéressez à tout ce qui concerne la production musicale et le monde du studio? Je publierai très bientôt des anecdotes et tutos d’ingénieur du son sur mon blog. Abonnez-vous pour être tenu au courant.

En cours…
C'est fait, vous êtes inscrit!
Publié le Laisser un commentaire

Mon nouveau titre Lost Archives, trip-hop bio-synthétique

gros son electro francais hard triphop grime dark downtempo psychedelic trippy ambient

Terminons cette partie du voyage ici, car les machines ont pris le pouvoir et se développent comme les mauvaises herbes.

Une compo downtempo post-industrielle inspirée par Giger et… Manu le Malin!

Il faut s’imaginer un foisonnement de processeurs micro-organiques qui s’enchevêtrent. Ils ne sont ni bons ni méchants, ils sont juste une autre forme de semi-vie. Bien sûr ils sont extrêmement toxiques aux fragiles êtres humains mais ils n’ont pas notre ressenti et n’ont donc pas de morale. ils nous digèrent comme de vulgaires sucs.

Les disques durs se sont lentement transformés en champignons ferreux et les données qu’ils contenaient sont devenus les fantômes dystopique d’une humanité dont il ne reste que fossiles.

Était-ce un cataclysme nucléaire? Est-ce la conséquence de la techno mondialisation confiée à l’intelligence artificielle? Nul n’est plus là pour y réfléchir. Ni regret, ni émotion, juste une nouvelle ère.

dantec3p artiste musique electronique rennes bretagne
Comme quoi, il n’y a pas que Netflix dans la fin du monde…
Publié le Laisser un commentaire

Voici Five Days, un trip-hop qui finit mal

gros son electro francais grime triphop dark downtempo psychedelic rock punk ambient noise

Alors là attention tout le monde, il faut savoir que depuis mon premier E.P. (album court) Recorder Blues, je présente un mélange de compos récentes et de morceaux plus anciens. Certains morceaux sont déjà sortis mais sont passés aux oubliettes depuis. Et maintenant que je sais faire du son comme un grand, j’ai eu envie de les faire sonner.

Un « smells like teen spirit » à ma façon

Five Days est la plus ancienne des compos que j’avais envie de remettre au goût du jour. C’est un texte écrit en 1998, sur une instru trip-hop très simple. A cette époque je m’inspirais beaucoup des groupes de Bristol, et en particulier ici de Massive Attack. Mais comme c’est un texte de colère, ou de vexation, pour être plus précis, je ne le finissais jamais. Je le jouais toujours en live avec mes machines, mais à la façon « punk-rock-destroy ». Il n’avait jamais vraiment eu une fin écrite. Je le finissais toujours en gros… n’importe quoi!

J’ai longtemps hésité à le publier à nouveau. Ce texte, je l’ai écrit après un bon gros râteau quand j’étais adolescent / jeune adulte. Aujourd’hui je ne suis vraiment plus sûr de l’assumer! Mais il restait en moi une sensation d’inachevé quand ce titre est sorti la première fois en 2004, et je suis têtu donc…

20 ans d'experience en sonorisation de concerts et production studio au service de votre projet musique
Qu’il est difficile de savoir si un mixage est terminé…

Quand tu mets vingt ans à mixer un son comme tu l’imaginais

Alors je me suis donné le temps mais ça y est j’ai enfin réussi à le faire sonner comme je le souhaitais. Et ça n’a pas été facile car c’est un morceau qui alterne des parties très « feutrées » mais qui se finit comme un groupe punk qui casse tout sur scène. En live c’est faisable, il suffit de tout mettre à fond et tout envoyer avec l’énergie du désespoir, et ça marche très bien. Mais en prod studio, c’est autre chose.

Réussir à garder de la dynamique tout en donnant l’impression d’un titre complètement garage n’est pas aisé, surtout en tout- numérique aujourd’hui.

Je suis content d’avoir finalement gagné le combat contre cette compo qui m’en aura bien fait bavé! J’espère que ça vous plaira et que vous entendrez que… J’avais les boules! elle m’avait vexé!

Publié le Laisser un commentaire

Nouveau titre: Look at the (artificial) Light

gros son electro francais hard hiphop grime triphop dark downtempo psychedelic rock trippy ambient

Salut tout le monde, si vous avez survécu jusqu’ici, venez prendre votre baffe!

On reste toujours sur du « downtempo » façon trip-hop mais c’est un titre produit comme de la tekno tribes pour ceux qui connaissent, et toujours avec un soupçon de rock, bien entendu.

Motifs hypnotiques et grosses caisses hardtek

Ce n’est pas parce qu’on est pas à 180BPM qu’on a pas le droit d’aimer tripper! Pour moi la musique électronique est la version moderne des transes chamaniques de temps oubliés. Se retrouver sous les étoiles, à osciller tous en chœur au rythme de la Tr909 n’a rien de différent d’un feu de la Saint-Jean avec des tambours.

Look at the (artificial) Light c’est une grosse rythmique hip-hop, droite comme une autoroute, qui ne laisse aucune chance. C’est des motifs répétitifs de Glockenspiel (clochettes) qui induisent un état second instantané. Et c’est aussi des kicks distordus comme un mur de son saturé, fatigué par une nuit d’excès. En un mot: Le Bonheur!

Le soleil se lève sur le Teknival de Marigny en 2005

C’est le moment de décoller

Ce titre sans concession est, à ma grande surprise, un de mes titres les plus appréciés. Alors qu’un de mes pires cauchemars est qu’on puisse dire que je fais de la « pop », ça me donne bien envie de continuer à produire des sons durs et minimalistes.

Look at the (articifial) Light est le troisième morceau de mon deuxième E.P. (album court) que je vous présenterai ici dans quelques jours. Après un premier titre « Silence » qui commence tout doux, puis un « Hall of Fame » froid et triste, ce troisième titre est le moment de lâcher prise et de s’envoler.

Attention quand même à ne pas vous faire hypnotiser par de fausses lumières qui ne vous veulent pas du bien.

Publié le Laisser un commentaire

Hall of Fame: Mon nouveau titre « dark trip-hop »

gros son electro francais grime triphop dark downtempo psychedelic trippy ambient

Bonjour à tous, voici mon nouveau titre Hall of Fame, qui sera dans quelques semaines le titre éponyme de mon deuxième E.P. (album court).

Nous entrons cette fois dans une atmosphère froide, voire lugubre. Ce titre est une évocation des bas-fond de notre société, tels que je les vois. Je ne souhaite juger personne, car nul n’est coupable de là où il est né ou du compte en banque de ses parents! Je pose juste une question: Avons-nous tous la même responsabilité envers les autres?

Alors que mes compatriotes s’invectivent les uns les autres pour des crimes commis par nos aïeux. Pendant que nous sommes sommés de nous inquiéter de la banquise ou d’indigènes à l’autre bout de la planète, nous sommes censés négliger nos frères misérables, avec qui nous partageons pourtant chaque jour un bout de trottoir. Nous faisons tout notre possible pour ne pas être atteints par l’injustice d’hommes et de femmes devenus parias d’un système qui broie, mais au bénéfice de qui?

« Charité bien ordonnée commence par soi-même »

Nous avons tous cru à cet adage. Pourtant les inégalités et l’extrême misère se développent de façon exponentielle en France. Elles ne sont pas combattues car elles sont le fondement même du système. Elles sont le terreau indispensable à la sélection « naturelle » dans la compétition économique, dans le « game », comme on dit maintenant. Prédateur ou proie, à vous de choisir! Voilà le message que nous envoie la banque au travers de ses armées de clochards.

Ceux qui vous obligent à choisir un camp sont des prédateurs de très haut niveau. aimeriez-vous être à leur place?

Grand peur et misère du troisième millénaire

La sélection commence par des « je ne suis pas responsable du type qui dort dans la rue ». Puis on monte les échelons et on accepte de prendre des « responsabilités » qui font du mal à d’autres humains. Bien sûr, c’est pour le bien de l’entreprise, et puis « c’est comme ça, on est pas chez les bisounours ». Mais arrivé à un certain point, on a été obligé d’assumer ce mode de pensée. Pour vivre dans l’insoutenable on s’est convaincu du bien fondé des cessions-acquisitions, et autres verbiages immondes. Ces termes faussement techniques cachent mal une réalité qui n’a rien de romantique. On va mettre des milliers de personnes au chômage, on va faire du mal par peur de le subir soi-même. L’insensibilité totale pour les uns, la schizophrénie pour les autres, la prédation pour tous.

Dantec trippé.

Publié le Laisser un commentaire

Crédits Silence

gros son electro francais triphop rock grime metal acidpunk electro hiphop dark experimental downtempo hard

Merci à tous ceux qui, depuis 2003 que j’ai posé ces quelques boucles dans mon séquenceur, ont joué avec moi cette compo!

  • Composé et produit par Dantec3p
  • Guitares et basse par Jaff
  • Batterie par Keuj Sahuguède
  • Enregistrement des batterie, basse, guitares par Jaff
  • Guitares trippées de l’introduction par Vincent Lebon
  • Parties guitares composées à l’origine par Fabrice Philippe
  • Mastering par Beau thomas (Ten Eight Seven Studios)
Publié le Laisser un commentaire

Nouveau titre: Silence!

gros son electro francais triphop rock grime metal acidpunk electro hiphop dark experimental downtempo hard

Un instrumental entre trip-hop acid et skate-métal né à la Caserne Bossut

Dans quelques semaines je vous présenterai mon deuxième E.P. (album court) qui s’appellera « Hall of Fame », je vous en reparlerai en temps voulu.

Aujourd’hui je vous présente le premier extrait de ce nouvel album qui s’appelle « Silence ».

C’est une compo assez ancienne construite à partir d’un sample qui est en fait un « artefact » d’une de mes toutes premières séances d’enregistrement. A l’époque j’avais un petit studio bricolé dans le coin d’un local associatif au sein d’une friche artistique énorme qui s’appelait la « Caserne Bossut » à Pontoise, en 2002 ou 2003.

Vue extérieure de « La Caserne » par Dominique Chauvin

Je ne me souviens même plus comment j’en suis venu à utiliser ce « morceau de prise » comme boucle puis comme sample. Mais je me souviens parfaitement de la scène:

J’enregistrais une répétition d’un combo des groupes Irma Psychoz et FKM, deux groupes de rock avec des musiciens en commun et l’ambiance n’était pas franchement studieuse. Donc au bout d’un moment, contraintes techniques obligent, je me retrouve à « commander » les zikos, en leur imposant au moins quelques instants de calme avant de lancer l’enregistrement et de « coucher » leur morceau.

On m’entend donc crier « Silence » pour que les cuivres s’arrêtent et on entend mon ami Morgus qui se moque mine de rien de mon autoritarisme soudain d’un « ouais » qui veut tout dire.

C’est sans doute le hasard des bidouilles qui a du m’amener à boucler cet instant de vie de studio et à composer un bon vieux trip-hop dessus! Par contre le pourquoi de la partie métallico-skato-acid du milieu, ça, j’ai oublié!

Et me voilà quinze ans plus tard à me demander ce que je vais bien pouvoir faire de cette compo… bah du gros son et puis c’est tout!

Publié le Laisser un commentaire

Reincarnated, un son à l’anglaise featuring Dope Chic

gros son electro francais downtempo rap afropunk triphop grime hard acid punk hiphop dark experimental

Encore un son trop lourd pour rentrer dans une case

Après l’electro, le rock, maintenant voilà une prod grime music! Il parait que c’est comme ça que ça s’appelle, et je vous promets que c’est un spécialiste qui m’a dit ça. Moi je m’en fous j’ai toujours fait ma musique comme ça me venait, en passant d’un style à l’autre. C’est pas toujours simple pour rentrer dans une cas mais j’y peux rien, je suis pas très « catégories ». Je suis pas un chien, j’ai pas besoin de savoir dans quelle niche je dois me ranger!

Sur cette prod j’avais envie de faire un son dans une ambiance qui rappelle les sound- systems: Un truc bien lourd quoi! Pour moi les soirées comme ça c’est plus tekno que ragga/dub music. Mais ça n’a pas d’importance au fond, ce qui compte c’est de passer un bon moment, libres tous ensembles en dehors du divertissement commercial.

Entre mon electro de breton et son rap de Chicago, au milieu y’a la grime music à l’anglaise!

Je me suis fait cette instru bien minimale comme un morceau de tekno acid, mais avec une vibe de sound-system underground aux Antilles. Bon, en vrai j’y suis jamais allé, mais c’est ce que j’en imaginais, traduit avec des sons froids et hypnotiques à ma façon.

Et puis un jour Dope Chic est passée dans mes studios et je lui ai joué ce son. En bon afro-punk qu’elle est, elle a direct voulu tenter un freestyle mi prêtresse du rap, mi schizo. On a capturé tout ça et je sais que ça vous a plu, arrêtez de résister, laissez vous porter!

Au final c’est marrant parce qu’elle est pas plus anglaise que moi mais ma prod d’un côté de l’Atlantique + son rap de l’autre, ça fait un titre carrément UK Grime Music, pile au milieu, bien visé non?

gros son electro francais downtempo rap afropunk triphop grime hard acid punk hiphop dark experimental
Acheter ce titre / purchase this track
gros son electro francais downtempo triphop grime psychedelic trippy pop blues chill
Acheter mon EP / purchase EP (trip-hop/grime/rock)
Publié le Laisser un commentaire

Le voyage dans le voyage

Merci à vous tous de vous être laissés porter jusque là. Comme vous avez pu l’entendre ce premier album court Recorder Blues commence dans une ambiance « chill » avec deux morceaux plutôt pop et presque dansants. puis on prend un virage dur et froid avec ma compo Reincarnated, la claque hiphop-grime! Après ça je vous ai proposé un interlude planant en introduction à ma chanson Every Day qui est pour moi une mise en abîme romantico-triphop…

Aujourd’hui je suis heureux et fier de vous proposer de terminer ce « trip » en beauté avec un morceau incroyable dont je ne suis pas le compositeur! Il s’agit d’un fabuleux thème de guitare entre folk et flamenco arabo-andalous, capté à l’improviste un soir très très tard, et qui est resté dans les cartons pendant une vingtaine d’années.

Morgan Briant ne vous le dira jamais mais c’est un artiste au talent infini… en plus d’être un luthier d’exception!

Crédits:

  • Composé et interprété par Morgan Briant
  • Guitare accompagnement: Fabrice Philippe
  • Saxophone: Damien Morel
  • Choeurs: Dantec3p
  • Produit par Dantec3p